top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMarie-Josée Phoenix

Séparés... Maintenant relevons les défis de la coparentalité!

S'il est parfois difficile de s'entendre comme parents dans l'éducation de nos enfants, il n'est pas surprenant que la coparentalité représente un défi de taille lorsque les parents se séparent. Au moment de la séparation, les parents font face au deuil de la famille telle qu'ils l'avaient conçue. Bien qu'ils soient parents, ils sont d'abord et avant tout des êtres humains vivant un moment douloureux dans leur vie. Et malgré les meilleures intentions, il arrive fréquemment que des parents aimants deviennent si envahis par leurs propres émotions qu'ils commettent des maladresses pouvant avoir un impact sur le bien-être de leurs enfants.


Dans un premier temps, chaque parent devrait prendre soin de lui dans cette épreuve. Cela commence par la reconnaissance et l'accueil des émotions difficiles vécues. Chaque parent devrait également se réserver un moment pour se faire plaisir. Cette période de turbulence apporte son lot de stress et mérite d'aller chercher du soutien et de s'entourer. Ne restez pas seul(e) avec votre souffrance et n'hésitez pas à demander l'aide d'un professionnel au besoin.


Une fois que chaque parent prend soin de ses besoins, rappelez-vous surtout que vos enfants ont besoin de leurs deux parents. Il peut être tentant, dans un élan de frustration, d'évoquer vos problèmes d'adultes devant vos enfants ou encore de dénigrer l'autre parent alors que vous doutez de sa capacité à prendre soin de votre progéniture...Mais de grâce, RÉSISTEZ! Gardez en tête que les enfants sont très sensibles aux conflits parentaux et en souffrent énormément. Les enfants saisissent rapidement dans leur vie qu'ils sont une partie de maman et une partie de papa. Lorsqu'un parent parle négativement de l'autre, cela revient à parler en mal d'une partie de votre enfant. Si vous ressentez le besoin de ventiler votre colère, prenez un pas de recul et faites-le avec un adulte, au moment opportun, en l'absence de vos enfants.


Ceci dit, quelles sont les pratiques parentales souhaitables à adopter pour favoriser le bien-être de vos enfants? Bien que les parents séparés n'ont souvent pas le désir de communiquer ensemble, il est impératif de le faire afin de ne pas se servir de l'enfant comme messager. La communication peut toujours se faire par courriel ou par texto. Cependant, faites attention aux messages impulsifs, sous le coup de l'émotion, qui ne feraient qu'envenimer votre coparentalité! Soyez emphatique envers vos enfants; laissez les exprimer librement leurs pensées et leurs émotions en les accueillant et en vous montrant compréhensif. Il est préconisé, autant que possible, que les parents conservent les mêmes règles et routines pour rassurer leurs enfants. Vous pouvez aussi impliquer vos enfants dans certaines décisions. Par exemple, votre enfant pourrait choisir son nouveau couvre-lit. Par contre, les enfants ne devraient jamais avoir à choisir entre leurs parents. Finalement, faites vivre des transitions courtoises et harmonieuses à vos enfants lors des changements de garde. Plus concrètement, faites l'effort de saluer l'autre parent et montrez-vous heureux pour l'enfant de retrouver son autre parent. Ainsi, l'enfant sentira qu'il a la permission de passer du bon temps avec chacun de ses parents. Faites tout cela pour... le bien de vos enfants!


Toutefois, si vous sentez que votre coparentalité bat de l'aile et que vous ne parvenez plus à faire équipe avec l'autre parent, n'attendez pas que vos enfants en souffrent. Je peux vous aider à améliorer votre communication, à trouver un terrain d'entente dans vos besoins parentaux respectifs et à vous recentrer sur ce qui importe le plus, vos enfants!


Marie-Josée Phoenix, ps.éd.





Posts récents

Voir tout

Comentarios


Post: Blog2_Post
bottom of page